Forces terrestres allemandes

 

La garnison représentée par la 302ème Division d'Infanterie avec un effectif d'environ 2.000 hommes dont la moitié avait pour responsabilité la défense de la ville et de la plage, l'autre moitié occupant les différents sites  équipés de batteries lourdes et calibres divers sur les 16 kms de côte partagée de part et d'autre de Dieppe, ce territoire "littoral" étant par ailleurs truffé de blockhaus.
Ce régiment sera assisté par des éléments du 571ème Régiment d'Infanterie.

 

NATURE des DEFENSES :

  • Batterie de Berneval dite "GOEBBELS" servie par environ 250 hommes : 3 canons de 170m/m 4 canons de 105m/m et Flak de 20m/m.
  • Batterie de Puys dite "ROMMEL" équipée de 4 canons de 155m/m et 3 canons de 88m/m .
  • Batterie de Calnon dite "HITLER" 4 canons de 150m/m et 3 de 88m/m
  • Batterie de la Ferme des 4 vents(Janval) dite" HINDENBUG" équipée de canons français de 75m/m plus artillerie légère.
  • Batterie de Varengeville dite " HESS" servie par une centaine d'hommes et équipée de 6 canons de 155m/m, 7 Flak de 20m/m.

Sur la jetée de Dieppe ainsi qu'aux pieds des falaises et dans certains immeubles du front de mer étaient installés de nombreux nids de mitrailleuses et divers canons de 37m/m et 20m/m.

Il est admis que si l'effet de surprise avait réussi pour les alliés, la situation n 'aurait guère changée, les troupes allemandes étant en exercice depuis une semaine , leur réaction n'aurait pas tardée.

DANS L'ASSAUT DU 19 AOÛT, les allemands perdront 591 hommes.