Séances de dédicaces au Mémorial pour le 75e anniversaire des commémorations du 19 août 1942

Le 17 août 2017 à 14h30

Marie CADIEUX

Scénariste et réalisatrice, Marie se considère d’abord et avant tout comme une auteure. Auteure de documentaires, auteure littéraire, et auteure dramatique : c’est dire l’importance des mots, des images et de la langue dans sa vie!  Originaire de Moncton, où elle vit actuellement, elle a également travaillé pendant 20 ans en Ontario. Son métier de créatrice et ses nombreux engagements bénévoles lui ont permis de parcourir la francophonie canadienne en long et en large. En août 2012,  elle s’est engagée pour un autre projet au long cours : la direction littéraire et générale de la maison d’édition Bouton d’or Acadie. « Histoire de galet » est sa quatrième publication littéraire, et son deuxième livre jeunesse. Illustré par François Dimberton, ce livre a été finaliste au prox Lillian Shepperd Excellence in Illustrations en 2017 et est en lice pour le prix des jeunes lecteurs Hacmatack- 2017.


Ronald Cormier

Ancien journaliste et réalisateur de télévision à Radio-Canada, Ronald Cormier s’intéresse à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale depuis près de 50 ans. Il s’est penché sur la participation du Canada au conflit, principalement sur celle des Acadiens. Il a publié les témoignages de soldats et aviateurs acadiens dans « J’ai vécu la guerre » et « Entre bombes et barbelés ». Il a étudié la participation des Acadiens dans « Les Acadiens et la Seconde Guerre mondiale ». Il a aussi réalisé des émissions pour le réseau canadien History Television, notamment « Die Like Brave Men » sur le Raid de Dieppe. Il a assisté aux cérémonies commémoratives de l’Opération Jubilee en 1992, 2002 et 2012. Il est l’historien de l’Association des vétérans militaires de Dieppe au Nouveau-Brunswick.


Le 18 août 2017 à 14h30

Diane Condon Boutier

Américaine de naissance et Dieppoise de cœur, aujourd'hui Diane guide des Nord-Américains sur les chemins de la Normandie. Elle partage son amour pour son pays adoptif.

Auteur de nouvelles et d'un roman historique "Through These Doors", Elle a lancé en 2017 une série de livres illustrés pour la jeunesse "Tails of War".

L"ensemble de ces ouvrages est tiré d'histoires vraies sur des animaux ayant participé à la seconde guerre mondiale. Le premier nommé "Spooky" est l'histoire d'un chat ayant participé au raid de Dieppe le 19 Août 1942. Le deuxième se nomme "Zip". C'est un pigeon voyageur qui se trouve parachuté en Normandie.

D'autres tomes suivront ....


Le 19 août 2017 à 14h00

Rémi COLLIN

Né le 17 août 1947 (Il va avoir 70 ans ce 17 août 2017).  Il a  fait les études classiques menant  au bac ès arts puis l'université en médecine(1972) et enfin,  par la suite des années de spécialisation en cardiologie(1977).  Il a donc été médecin durant 42 ans et a pris sa retraite il y a trois ans.

Sa fille entendait souvent parler  des histoires de guerre de son grand-père. Un jour, elle a dit à son père qu’il devait écrire les mémoires de Gabriel sous peine de les voir perdues à jamais. C’est alors qu’il a compris que son travail de devoir de mémoire se trouvait là. C’est ainsi que l’écriture a commencé. Sa mère, alors vivante lui a donné ce trésor que sont les lettres que Gabriel père écrivaient à ses parents durant la guerre.  Sa grand-mère les avait conservées pendant 50 ans et la mère  de Rémi les a protégées 20 ans durant à l’insu de tous.

Ces lettres, ainsi que des articles de journaux venaient corroborer certaines histoires et leur donnaient une plus grande crédibilité en apportant une confirmation à certains faits rapportés par son père (le tunnel).

Après avoir écrit, il a eu la chance de rencontrer un petit éditeur qui a tout de suite voulu donner suite à cette aventure et  qui se poursuit encore avec  l’association Jubilee.


Nicolas PAQUIN

Né en 1977 à Saint-Jean-sur-Richelieu, mais vit sur la Côte-du-Sud, près du fleuve Saint-Laurent.

Après de nombreuses collaborations, il est lauréat du premier prix pour la légende Mathias et Félicité rédigée dans le cadre du concours Un Pont, une légende organisé par Parcs Canada en 2010. La même année, il publie les romans De Vice ou de mort et Banlieue blanche. De 2010 à 2013, il signe une chronique hebdomadaire dans Le Canada Français.

En 2011, il est sollicité pour écrire Atours & Alentours, paru chez Broquet, et reçoit l’année suivante une bourse du Conseil des Arts des Lettres du Québec pour un recueil de légendes urbaines  « Ce qu'il ne faut pas dire ».

En 2013 est lancé le suspense Piégés aux Éditions du Phoenix.

Fort de sa rencontre avec plusieurs vétérans de la Seconde Guerre mondiale, il plonge de 2014 à 2016 dans le roman d'aventure historique avec un hommage aux volontaires de ce conflit, grâce à la trilogie Les Volontaires pour laquelle il reçoit une bourse du Conseil des Arts du Canada. En 2017, son roman Combattre dans l’ombre reçoit le prix CALQ-Œuvre de l’année du Conseil de la Culture Québec-Chaudière-Appalaches.

 

Le 19 août 1942 a une résonnance particulière pour Nicolas Paquin : il s’agit à la fois du jour où son ami Jacques Nadeau, des Fusiliers Mont-Royal, a été fait prisonnier à Dieppe, mais c’est aussi le jour où, au Canada, l’aviateur Ross Eveleigh Johnson s’est enrôlé. Comme les deux derniers tomes de sa trilogie sont dédiés à ces deux hommes, il s’agit d’une concidence prenant encore plus de sens aux yeux de l’auteur.

 

La trilogie « Les Volontaires » :                                                                  

 

Les Volontaires, c’est l’histoire d’Henri Léveillée, un adolescent qui choisit de s’enrôler par bravade, après avoir été expulsé du Séminaire. À travers l’aviation, puis la Résistance et, enfin, la libération de l’Europe, les trois tomes révèlent de nombreuses anecdotes et faits historiques dans un récit réaliste et rythmé.